Pratique. Préparer son voyage : où échanger son argent ?

ABC (Madrid)
1 / 2

Pratique. Préparer son voyage : où échanger son argent ?

Avions, bagages, logement, décalage horaire… quand on part à l’étranger, beaucoup de choses sont à prévoir et à prendre en compte avant le départ. Et parfois, on ne sait pas trop comment gérer tout ça. Si vous partez dans un pays qui n’utilise pas l’euro, la question de la monnaie va se poser. Le quotidien espagnol ABC relaie une étude réalisée par le comparateur financier HelpMyCash sur les moyens les moins chers pour changer sa monnaie quand on se prépare à partir à l’étranger.

Quatre options s’offrent à vous : changer la somme souhaitée dans un bureau de change, l’obtenir via votre banque avant votre départ, retirer de l’argent au guichet automatique une fois arrivé dans le pays ou payer directement tous vos achats par carte sur place.

À lire aussi: Conseils. Comment voyager pour son travail en toute sécurité

Le portail financier recommande de retirer de l’argent une fois dans le pays : ce serait la façon la moins chère d’obtenir de la monnaie locale. Attention toutefois aux taxes que les banques peuvent appliquer, qui sont souvent d’environ 3 %. Le bon réflexe est de se renseigner sur les taxes pratiquées par différentes banques pour choisir la plus rentable.

Une autre solution partagée par ABC est d’ouvrir un compte dans une banque qui permet d’avoir une carte bleue avec des conditions spéciales pour les paiements à l’étranger, afin d’éviter les commissions et, ainsi, pouvoir retirer de l’argent normalement.

Deuxième solution la moins coûteuse : payer par carte directement dans les hôtels, les restaurants, ou tout ce que vous achetez pendant votre séjour…

Quant à faire venir des devises par votre banque avant votre départ, cela peut paraître la solution la plus sûre, mais c’est aussi celle où les commissions sont les plus élevées. En plus, la banque appliquera son propre taux de change et ce ne sera pas forcément une bonne affaire pour vous.

À lire aussi: Espagne. Plus qu’un an pour échanger vos dernières pesetas

Enfin, les bureaux de change locaux sont connus comme la façon la plus chère de se procurer la monnaie locale. Surtout dans les aéroports à votre arrivée, où les commissions seront très élevées, et les taux de change ne sont en général pas du tout avantageux pour les voyageurs.
Peut-être trouverez-vous un local qui veut bien vous échanger vos euros, mais attention aux arnaques !