Pratique. Covid-19 et fermeture des frontières : ce qui change pour les expatriés français

Courrier Expat (Paris)
·1 min de lecture

Depuis dimanche 31 janvier, les règles pour les voyageurs ont changé et les déplacements hors Union européenne sont presque impossibles. Comment ces nouvelles restrictions pour lutter contre le Covid-19 affectent-elles les Français à l’étranger ? Les expatriés peuvent-ils revenir en France, ou retourner dans leur pays d’expatriation ?

Au sein de l’espace européen

L’espace européen comprend les pays de l’Union européenne, Andorre, l’Islande, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, Saint-Marin, le Saint-Siège et la Suisse.

  • Se rendre dans un pays de l’espace européen : l’entrée dans un autre pays de l’espace européen est soumise à la présentation d’un test PCR négatif de moins de soixante-douze heures, en plus d’une attestation sur l’honneur que vous n’avez pas de symptômes, que vous n’avez pas été cas contact et que vous acceptez de refaire un test à votre arrivée sur le territoire. Pour prendre connaissance des mesures imposées par chaque pays une fois sur place (isolement, port du masque…), rendez-vous sur la plateforme Conseils aux voyageurs du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

  • Revenir en France depuis un pays de l’espace européen : les ressortissants français de plus de 11 ans peuvent rentrer en France, à condition de présenter un test PCR négatif datant de moins de soixante-douze heures. Les transporteurs routiers, les transfrontaliers et ceux qui habitent à moins de 30 kilomètres d’une frontière ne sont pas concernés par cette obligation. Il faudra également présenter une déclaration sur l’honneur attestant que vous n’avez pas de symptômes de la Covid-19.

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :