Publicité

"Tout est prévu" : Line Renaud explique comment elle a préparé sa mort dans "Sept à huit" sur TF1

Line Renaud lors de l'enregistrement de l'émission
Line Renaud lors de l'enregistrement de l'émission "Sidaction, ensemble contre le Sida - Merci Line" au Paradis Latin à Paris en mars 2021. - Cyril Moreau - Coadic Guirec / Bestimage

Dans un entretien accordé à Audrey Crespo-Mara dans "Le portrait de la semaine" de l'émission de TF1, l'artiste, qui se positionne en faveur de l'euthanasie, s'est confiée sans tabou sur sa fin de vie.

C'est un sujet difficile, et pourtant. Ce dimanche 4 février dans "Sept à huit", Line Renaud s'est confiée sans concession au micro d'Audrey Crespo-Mara dans "Le portrait de la semaine". À l'occasion de la sortie de son autobiographie, "Merci la vie !", la comédienne de 95 ans a notamment évoqué sa fin de vie, pour laquelle elle a déjà tout prévu.

"C'est mon ultime liberté, choisir ma mort"

"Si je dois souffrir, je veux partir tout de suite. C'est mon ultime liberté, choisir ma mort. On a choisi sa vie, on doit pouvoir choisir sa mort. D'ailleurs, ça viendra, c'est en cours de route", a-t-elle déclaré face caméra. "Quand il n'y a vraiment plus rien à faire, que la médecine est d'accord, pourquoi prolonger la souffrance ?", s'interroge-t-elle. Dans une tribune publiée en 2022 par le "JDD", et cosignée par le député Olivier Falorni, l'artiste s'était déjà positionnée en faveur de la légalisation de l'euthanasie en France. La chanteuse a ainsi déjà fait ses plans : ses derniers jours auront lieu chez elle, à La Jonchère, sa maison à Rueil-Malmaison, près de la capitale.`

"Je ne bouge pas d'ici. C'est bien spécifié, je veux rester ici, être dans mon lit, dans ma chambre, avec la jolie vue sur Paris et mourir ici", insiste celle qui a déjà planifié ses funérailles dans les moindres détails. "Tout est organisé. Je me vois chez moi avec les gens qui sont autour de moi, mes amis les plus proches. Tout est prévu depuis le...

Lire la suite


À lire aussi

"Ah, on est à l'antenne là ?" : Début d'interview lunaire entre Christophe Dechavanne et Emilie Tran-Nguyen sur Franceinfo
DC Company, propriétaire du site "Le Gorafi", rachète le média en ligne "Konbini"
"Camille & images" : Pourquoi TF1 bascule l'émission de Camille Combal le mardi soir à partir du 27 février 2024