Prévention de l’Alzheimer : l’exercice physique pourrait réduire l’inflammation du cerveau

Mais l'analyse post-mortem a révélé qu'environ 60 % des participants présentaient en fait des signes de la maladie d'Alzheimer dans le cerveau (comme des plaques amyloïdes). Cela montre que la présence de signes typiques de la maladie d'Alzheimer ne signifie pas nécessairement qu'une personne présentera des symptômes majeurs de déficience cognitive de son vivant. Sans surprise, plus les participants étaient jeunes, plus ils étaient actifs physiquement et meilleures étaient leurs fonctions motrices.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles