Présidentielle: Le Pen créditée à 16% et Zemmour à 15% au premier tour, selon un dernier sondage

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Plusieurs scénarios ont été envisagés pour ce sondage, et démontrent qu'une candidature du polémiste serait particulièrement préjudiciable pour le RN. Xavier Bertrand serait également devancé.

Eric Zemmour continue de grapiller des places dans les sondages. Selon une nouvelle estimation d'Ipsos commandée par Le Parisien, le polémiste gripperait à 15% dans les intentions de vote pour le premier tour de la présidentielle de 2022, au coude-à-coude désormais avec Marine Le Pen, créditée de 16%. Emmanuel Macron serait celui qui obtiendrait le plus d'intentions de vote, avec 24%, et Xavier Bertrand aurait 14%.

Le polémiste n'étant pas encore déclaré candidat, plusieurs cas de figures ont néanmoins été envisagés pour ce sondage. Sans la candidature d'Eric Zemmour, Marine Le Pen se retrouverait à égalité, à 25%, avec Emmanuel Macron. Xavier Bertrand serait troisième, en recueillant 17% des voix. Un cas de figure qui démontre bien qu'un potentiel électorat d'Eric Zemmour rognerait surtout la base du Rassemblement National.

Xavier Bertrand, candidat de la droite avec le plus d'intentions de vote

Comme Les Républicains n'ont pas encore désigné leur candidat et passeront pas un Congrès en décembre, là aussi, plusieurs scénarios ont été mis sur la table. Une candidature de Xavier Bertrand, avec Eric Zemmour dans la course, créditerait la droite de 14%.

Une candidature de Valérie Pécresse, créditée de 12%, serait plutôt une bonne nouvelle pour Marine Le Pen et Emmanuel Macron, qui gagneraient tous les deux un point, avec respectivement 17 et 25%. Et Michel Barnier serait, selon ce sondage, le candidat de la droite qui obtiendrait le plus petit score, à 11%.

En revanche, selon ce sondage du Parisien, certaines variables ne changent pas : Jean-Luc Mélenchon resterait à 9% quel que soit le scénario, Anne Hidalgo ne dépasserait pas les 5,5% et Yannick Jadot passerait de 9 à 9,5% dans la seule éventualité d'une candidature de Michel Barnier à droite.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Éric Zemmour installé "à deux pas de l'Élysée" : son ambition enfin dévoilée ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles