Présidentielle: Marine Le Pen devant Eric Zemmour selon un nouveau sondage

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Éric Zemmour et Marine Le Pen. - AFP
Éric Zemmour et Marine Le Pen. - AFP

Marine Le Pen et Eric Zemmour continuent leur chassé-croisé selon le dernier sondage BVA pour RTL et Orange. Si Emmanuel Macron en ressort grand favori, "quel que soit le cas de figure", l'enseignement principal de l'étude repose sur le duel Le Pen-Zemmour. Avec environ 16,5% des intentions de vote, la présidente du Rassemblement national devancerait de 3 points le polémiste, pas encore déclaré candidat, qui réunirait environ 13,5% des votes.

D'après le sondage, si Eric Zemmour se présentait, il rognerait environ un quart des sympathisants RN, un quart des électeurs LR, et plus d'un tiers de ceux du parti de Nicolas Dupont-Aignan, Debout La France. En revanche, dans le scénario, de plus en plus improbable, où le polémiste ne se lancerait finalement pas dans la course à l'Elysée, Marine Le Pen récolterait entre 24 à 25% des suffrages.

Macron solide favori, la droite à la traîne

Dans le détail, Emmanuel Macron aussi, profiterait d'une non-candidature d'Eric Zemmour. Selon les données récoltées par BVA, si le scrutin intervenait aujourd’hui, le président sortant obtiendrait entre 26 et 28% des intentions de vote avec une candidature du polémiste. Un chiffre qui se situerait entre 28 et 30% si ce dernier y renonçait.

Du côté de la droite, la tendance est la même que pour les sondages précédents: c'est Xavier Bertrand, fraîchement déclaré candidat au Congrès LR, qui recueillerait le plus de voix, entre 12 à 15% des suffrages, devant Valérie Pécresse (10 à 12%).

Dernier enseignement de l'étude: une "gauche émiettée pour ne pas dire en miettes", puisque le leader la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, et l'écologiste Yannick Jadot arriveraient à égalité avec seulement 8 à 8,5% des suffrages.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles