Présidentielle : Castex compte « structurer la majorité »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Jean Castex a rencontré ce mardi des membres du groupe Agir.
Jean Castex a rencontré ce mardi des membres du groupe Agir.

Mettre la majorité en ordre de marche pour 2022 : avant LREM et le MoDem, Jean Castex s?est affiché mardi auprès de la branche droite de la macronie, à qui il a affirmé sa volonté de « structurer la majorité », jusqu?alors incapable de bâtir une « maison commune ». À Sélestat (Bas-Rhin), le Premier ministre a échangé à huis clos avec la vingtaine de députés du groupe Agir, manière d?assurer à ceux qui s?érigent en aiguillons libéraux de la majorité, parfois jugés turbulents, la considération qu?ils estiment leur revenir.

« On a de très bons rapports avec Jean Castex ; un dialogue franc, de qualité », jure le patron du groupe parlementaire, Olivier Becht, qui note cependant autant de « satisfactions que de déceptions » depuis 2017 : « On a une injonction paradoxale, il faut être loyal mais on ne sert à rien si on n?a pas un pas de côté, un décalage », complète la députée Valérie Petit.

À LIRE AUSSIÉoliennes : vents contraires en Macronie

Pas assez écoutés, ces partenaires de la majorité ? « Il faudra gouverner jusqu?à la dernière minute, finir le mandat », convient Olivier Becht, « mais nous avons l?ambition de ne pas simplement peser, mais influencer, avec des propositions pour la France ». En ligne de mire, la dépendance et le grand âge, qui pourraient trouver de premières traductions législatives à l?automne lors de l?examen du budget de la Sécurité sociale et, plus largement, lors d?un éventuel deuxième quinquennat. Car, rappelle la députée Agnès Firmin Le [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles