Présidentielle américaine: Trump veut contester "légalement" tous les États remportés par Biden

Cyrielle Cabot
·1 min de lecture
Donald Trump depuis la Maison Blanche ce mercredi - MANDEL NGAN
Donald Trump depuis la Maison Blanche ce mercredi - MANDEL NGAN

Près de 48 heures après le scrutin présidentiel, le nom du prochain président des Etats-Unis n'est toujours pas connu. Alors que l'écart se creuse en faveur de Joe Biden, le camp de Donald Trump, lui, a lancé plusieurs actions en justice, dénonçant des "fraudes électorales", et ne cesse d'appeler à arrêter de compter les bulletins de vote.

"Arrêtez de compter!", a encore martelé Donald Trump ce jeudi, vers 16 heures, heure française, en lettres capitales, sur Twitter. "Tous les votes qui sont arrivés après le jour de l'élection ne seront pas comptés", a-t-il poursuivi, dans un second tweet, aussitôt censuré par Twitter.

"Nous allons aller à la Cour suprême. Nous voulons que tous les votes s'arrêtent. Nous ne voulons pas qu'ils trouvent des bulletins à 4 heures du matin et qu'ils les ajoutent à la liste", avait déclaré Donald Trump dès mardi soir, alors qu'il accusait un court retard sur son rival. Depuis, les membres de son camp ont demandé un recomptage des suffrages dans le Wisconsin. Dans le Michigan, ils ont réclamé une suspension du dépouillement et un "réexamen" des bulletins déjà comptabilisés. Un recours a également été déposé pour interrompre le dépouillement en Pennsylvanie.

"Nous allons contester les Etats revendiqués par Biden"

Peu après, le président sortant est allé plus loin, annonçant qu'il allait "légalement" contester "tous les États récemment revendiqués par Biden".

"Tous les Etats récemment revendiqués par Biden seront légalement contestés par nous pour fraude électorale et fraude électorale d'Etat. Beaucoup de preuves, il suffit de consulter les médias. NOUS ALLONS GAGNER! L'Amérique d'abord", a-t-il tweeté.

Article original publié sur BFMTV.com