Publicité

Présidentielle américaine : Scarlett Johansson parodie à la perfection Katie Britt, sénatrice anti-Biden

ÉTATS-UNIS - Dans le rôle de la « mère effrayante », Scarlett Johansson pourrait remporter l’Oscar. Pour l’émission satirique Saturday Night Live ce samedi 9 mars, l’actrice américaine multi-récompensée a imité la sénatrice de l’Alabama Katie Britt. Et cela en caricaturant une prise de parole très commentée dans la semaine, dans laquelle l’élue républicaine critiquait de manière on ne peut plus dramatique le discours sur l’État de l’Union de Joe Biden.

Le « SNL » de ce samedi s’est ainsi ouvert avec la prestation de l’acteur Mikey Day, qui interprétait le président Joe Biden lors de son discours prononcé devant le Congrès, jeudi 7 mars. Ensuite c’est Scarlett Johansson qui est apparue à l’écran, dans une cuisine parfaitement rangée, vêtue d’un chemisier vert, croix chrétienne autour du cou. Un décor et une mise en scène qui rappellent à s’y méprendre la séquence de Katie Britt, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

« Un leader hésitant et affaibli »

« Ce soir, j’auditionnerai pour le rôle de ’Scary Mom’ (la maman terrifiante, ndlr). Je vais interpréter un monologue original intitulé “Ce pays est un enfer” », a déclaré l’actrice. Perruque brune sur la tête, elle poursuit : « Je ne suis pas seulement une sénatrice. Je suis une épouse, une mère et la plus cinglée de toute la file d’attente au supermarché ! »

Dans la vidéo originale, Katie Britt s’en prenait frontalement au président américain en exercice : « En ce moment même, notre commandant en chef n’est pas aux commandes. Le monde libre mérite mieux qu’un leader hésitant et affaibli. » Dans son monologue, elle enchaînant les mimiques et les regards éplorés, cherchant à montrer de manière théâtrale à quel point la gestion de Joe Biden la faisait souffrir.

Avant le Saturday Night Live, la sénatrice de l’Alabama faisait déjà l’objet de railleries sur les réseaux, comme dans cette vidéo-ci publiée sur X (anciennement Twitter) et légendée « Les coulisses de Katie Britt avant son grand discours d’hier soir ». Une séquence dans laquelle Annie Andrews, une militante anti-armes à feu engagée chez les démocrates, imagine avec humour comment la mise en scène de Katie Britt a pu être décidée.

À moins de neuf mois de l’élection présidentielle, les camps démocrate et républicain ne se font pas de cadeau. Et cela jusque sur le terrain humoristique.

À voir également sur Le HuffPost :

Présidentielle américaine : La revanche Trump-Biden semble inévitable, voici ce qui pourrait l’empêcher

Joe Biden s’attaque à l’âge de Donald Trump durant son discours sur l’état de l’Union devant le Congrès