Dans la dernière ligne droite, Trump et Biden se disputent la Floride

Source AFP
·1 min de lecture
« Dans cinq jours, nous allons gagner la Floride , a promis Donald Trump, depuis Tampa. (Illustration)
« Dans cinq jours, nous allons gagner la Floride , a promis Donald Trump, depuis Tampa. (Illustration)

Deux salles, deux ambiances. Donald Trump et Joe Biden ont fait campagne, jeudi 29 octobre, en Floride, État clé où le candidat démocrate a redoublé d'attaques sur la gestion du Covid-19 par le président, en retard dans les sondages, qui a, lui, vanté les derniers chiffres de croissance. Deux styles de candidats, deux stratégies de campagne, deux approches radicalement différentes face à l'épidémie de coronavirus : les habitants du « Sunshine State » ont assisté à un concentré de cette campagne 2020.

Nettement plus en retrait que son adversaire, Joe Biden, 77 ans, qui a peu quitté sa petite ville de Wilmington, dans le Delaware, a mis en avant la nécessité de donner l'exemple face à la pandémie meurtrière du coronavirus. « Donald Trump a à nouveau tenu ici un événement ultra-propagateur », a dénoncé le vice-président américain jeudi soir sous la pluie à Tampa, à vingt minutes du lieu où Donald Trump s'était exprimé quelques heures plus tôt.

« Il propage davantage que juste le coronavirus, il propage la division et la discorde. Nous avons besoin d'un président qui va nous rassembler », a-t-il poursuivi. Porter un masque, respecter les gestes barrières, « ce n'est pas une prise de position politique, c'est un devoir patriotique ! » s'est-il exclamé, devant quelques centaines de personnes qui assistaient à ce meeting en « drive-in », depuis leur voiture. « Je vais mettre en place un plan pour gérer cette pandémie de façon responsable, unir le pays au sujet des [...] Lire la suite