Présidentielle 2022: "Les sondages, je m'en fiche", affirme Anne Hidalgo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Invitée de BFMTV ce samedi soir, la candidate PS à la présidentielle dit tout le mal qu'elle pense des sondages, alors qu'elle végète à 5% des intentions de vote.

"Les études d'opinion se trompent souvent." Face à ce constat - déjà bien élimé - la maire PS a lancé ce samedi sur BFMTV: "Les sondages, je m'en fiche." A quelques mois de la présidentielle de 2022, la candidate dénonce une manière de mesurer l'opinion publique qui laisse de côté "beaucoup de Français, je pense notamment aux classes populaires qui ne sont jamais sondées. Il faut être rationnel. Ce qui m'importe, c'est de construire un rapport avec les Francais et d'améliorer la vie de nos concitoyens".

"C'est l'élection qui décide de la place de chacun dans la démocratie", a déclaré Anne Hidalgo.

La maire de Paris est mal placée dans les sondages où elle végète autour des 5% d'intentions de vote.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - "Je ne débats pas avec un raciste" : Anne Hidalgo pousse un coup de gueule contre Éric Zemmour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles