Présidentielle 2020. Mike Pence proche de la rupture avec Donald Trump ?

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Le vice-président américain a refusé de donner son aval à l’initiative de certains républicains cherchant à faire annuler la certification de la victoire de Joe Biden par le Congrès le 6 janvier prochain. La presse y voit un premier signe que Pence résiste aux pressions exercées par Trump.

Mike Pence est sorti du bois. Selon Politico, les avocats du député républicain du Texas Louie Gohmert et de 11 grands électeurs républicains de l’Arizona ont révélé, le mardi 29 décembre, que le vice-président américain avait refusé de donner son aval à leur initiative. Ils cherchent en effet à annuler la certification par le Congrès de la victoire de Joe Biden le 6 janvier prochain.

À lire aussi: Opinion. Le “New York Post” n’en peut plus de la folie de Trump

Le site américain y voit un “premier signe que Pence résiste à certaines des demandes les plus extrêmes pour faire annuler les résultats de l’élection présidentielle”. Pour The Hill, cette décision du vice-président, “l’un des plus fidèles défenseurs de Trump”, marque une “rupture notable” avec son patron, qui a poussé les républicains du Congrès à contester la certification des votes des grands électeurs.

En tant que vice-président, Pence supervisera la session du 6 janvier au cours de laquelle Biden sera reconnu par le Congrès comme le vainqueur de la

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :