Publicité

La présidente de la Commission européenne rencontre lundi le roi Charles III

Le roi Charles III, en décembre 2022.  - Ian Vogler
Le roi Charles III, en décembre 2022. - Ian Vogler

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen doit rencontrer lundi après-midi le roi Charles III au cours d'un déplacement au Royaume-Uni consacré à la finalisation des dispositions post-Brexit en Irlande du Nord, a annoncé sa porte-parole.

La dirigeante s'entretiendra avec le Premier ministre britannique Rishi Sunak et "rencontrera également cet après-midi Sa Majesté le Roi", a précisé Dana Spinant lors du point-presse quotidien de l'exécutif européen à Bruxelles.

"La rencontre avec le souverain ne s'inscrit pas dans le processus de discussions" sur les dispositions post-Brexit en Irlande du Nord, a-t-elle affirmé. "Le roi est heureux de rencontrer tout dirigeant mondial en visite en Grande-Bretagne et le gouvernement lui conseille de le faire", a confirmé Buckingham Palace.

"Des solutions pratiques"

Le monarque et la présidente de la Commission européenne "s'assiéront autour d'un thé lundi en fin d'après-midi au cours de leur rencontre où une série de sujets devraient être abordés, notamment le changement climatique et la situation en Ukraine", a précisé le porte-parole de Buckingham Palace.

"Un communiqué sera publié au sortir des deux réunions (avec M. Sunak puis le roi, ndlr) sur les étapes suivantes", a annoncé la porte-parole d'Ursula von der Leyen.

Rishi Sunak et Mme von der Leyen doivent se rencontrer en milieu de journée pour évoquer "des solutions pratiques pour les multiples défis complexes" posés par le protocole nord-irlandais, a indiqué dimanche Downing Street dimanche. Les deux responsables doivent ensuite tenir une conférence de presse commune à Windsor, ville à l'ouest de Londres où se trouve l'une des résidences de Charles III.

"Si des annonces doivent être faites, elle seront faites cet après-midi", a déclaré la porte-parole d'Ursula von der Leyen. "Nous souhaitons trouver des solutions qui fonctionnent pour l'ensemble des parties concernées", a encore affirmé Dana Spinant.

Frontière terrestre

Signé en 2020, le protocole nord-irlandais, négocié après le Brexit par l'ancien Premier ministre Boris Johnson, réglemente la circulation des biens entre le reste du Royaume-Uni et l'Irlande du Nord, qui dispose de la seule frontière terrestre avec l'Union européenne.

Ce protocole voulait éviter d'établir une frontière terrestre entre l'Irlande et l'Irlande du Nord qui risquerait de fragiliser la paix conclue en 1998 après trois décennies sanglantes, tout en protégeant le marché unique européen.

Mais il pose des problèmes pratiques en imposant notamment des contrôles douaniers sur les marchandises de Grande-Bretagne arrivant en Irlande du Nord, et ce même si elle sont destinées à rester dans la province britannique.

Article original publié sur BFMTV.com