Publicité

"Nous n'attaquons pas Poutine, ni Moscou", déclare Zelensky lors d'une visite en Finlande

2023 sera "une année décisive pour l'Ukraine et l'Europe" : ce sont les mots de Voldymyr Zelensky lors d'une visite surprise à Helsinki.

Le président ukrainien a par ailleurs promis de nouvelles offensives contre les Russes et démenti tout implication dans de possibles attaques de drones sur le Kremlin.

Volodymyr Zelensky, président de l'Ukraine : "Nous n'attaquons pas Poutine, ni Moscou. Nous nous battons sur notre territoire. Nous défendons nos villages et nos villes. Nous n'avons pas assez d'armes pour cela. C'est pourquoi nous ne les utilisons nulle part. C'est pour cette raison que nous ne pouvons pas les dépenser. Et nous n'avons pas attaqué Poutine. Nous laisserons cela au Tribunal."

La Finlande a adhéré à l'OTAN en avril dernier et lors de la rencontre le président finlandais a estimé qu'il était "très important" que les pays de l'Alliance parlent tous "d'une même voix" sur le sujet de la guerre en Ukraine.

Le président ukrainien doit rencontrer quatre Premiers ministres nordiques qui se réunissent mercredi à la résidence du président finlandais Sauli Niinistö. Ils discuteront de leur soutien à l'Ukraine.

Les pays nordiques (Finlande, Suède, Norvège, Danemark et Islande) se sont largement ralliés à l'Ukraine après l'invasion russe du 24 février 2022.

Le Premier ministre suédois Ulf Kristersson, le Premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre, la Première ministre danoise Mette Frederiksen, la Première ministre islandaise Katrín Jakobsdóttir et le Président finlandais Niinistö participeront à la réunion qui se tiendra au Palais présidentiel finlandais à Helsinki.

Sauli Niinistö a déclaré que le sommet serait consacré à l'agression de la Russie en Ukraine, du soutien continu des pays nordiques à l'Ukraine, de l'évolution des relations de l'Ukraine avec l'Union européenne et l'OTAN et de l'initiative de paix de l'Ukraine.

"Il est toujours urgent d'apporter un soutien militaire aux Ukrainiens pour qu'ils soient aussi forts que possible dans leur lutte contre la Russie", a déclaré le Premier ministre danois, M. Frederiksen, dans un communiqué. "Nous devons aider à reconstruire l'Ukraine et à maintenir l'espoir d'une vie quotidienne normale et d'un avenir juste de l'autre côté de la guerre."