Pour le président de Marvel Studios, le public ne se lassera pas des super-héros de sitôt

Pour le président de Marvel Studios, le public ne se lassera pas des super-héros de sitôt
Kevin Feige - Alberto E. Rodriguez - Getty Images North America - AFP
Kevin Feige - Alberto E. Rodriguez - Getty Images North America - AFP

Les films de super-héros ont un bel avenir devant eux. C'est en tout cas ce que prédit Kevin Feige, président de Marvel Studios. Après une quinzaine d'années durant lesquelles les cartons au box-office mondial se sont enchaînés, il ne voit pas l'engouement du public se tarir dans un avenir proche:

"Je travaille pour Marvel Studios depuis 22 ans, et la plupart des employés sont là depuis au moins une décennie", a-t-il déclaré au podcast 'The Movie Business Podcast', comme le relaie 'Variety'.

"Depuis peut-être ma deuxième année dans la maison, les gens demandent: 'Combien de temps ça va durer? Cette mode de films tirés de bandes dessinées va-t-elle se terminer?'."

"Je ne comprenais pas vraiment la question", poursuit-il. "Pour moi, c'était comme si on avait demandé: 'Combien de films adaptés d'un roman va-t-on encore pouvoir faire?' après la sortie de Autant en emporte le vent (...) On ne poserait jamais cette question, parce que la plupart des gens comprend instinctivement qu'un livre peut parler de tout. Un roman peut raconter n'importe quel type d'histoire. Tout dépend de l'histoire que vous transposez. Les gens qui ne lisent pas de BD ne comprennent pas que c'est la même chose."

"80 ans d'histoires passionnantes"

Depuis le début des années 2000, Marvel Studios transpose à l'écran les aventures des héros de bande dessinée de la maison d'édition du même nom, lancée en 1939. Les licences dont la société est propriétaire incluent Iron Man, les X-Men, Black Panther, Thor, Hulk, Captain America, l'intégralité des Avengers...

Propriété de Disney depuis 2009, Marvel Studios multiplie également les séries télévisées, disponibles sur la plateforme de streaming Disney+. Notamment WandaVision, Loki, Hawkeye ou encore Moon Knight. Un carton régulièrement pointé du doigt. En 2019, Martin Scorsese avait déclaré que les films Marvel n'étaient "pas du cinéma". En 2021, c'était Denis Villeneuve qui regrettait que ces longs-métrages nous aient "transformés en zombies".

"Il y a 80 ans d'histoires passionnantes, émouvantes et révolutionnaires qui ont été racontées dans les bande-dessinées Marvel, et c'est un grand privilège de pouvoir les adapter", conclut Kevin Feige.

Le succès commercial de ces productions, jusqu'à présent, ne se dément pas: Black Panther: Wakanda Forver, dernier-né des studios, approche des 900 millions de dollars de recettes dans le monde. Avengers: Endgame, dévoilé en 2019, a même brièvement tenu le titre de plus grand succès cinématographique de l'histoire avant qu'Avatar ne reprenne le première place, à la faveur d'une sortie en Chine.

Article original publié sur BFMTV.com