Publicité

Ce président à qui Line Renaud voue un grand mépris

La star française a partagé ses affinités avec les hommes politiques d’hier et d’aujourd’hui dans un entretien à « Paris Match ». La langue de bois n’est pas de rigueur.

Line Renaud. - Credit:ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Lorsque l'on est une personnalité aussi engagée que Line Renaud, il est normal de croiser la route de ceux qui ont le pouvoir de changer la société. La star, qui a notamment été une pionnière, en France, pour donner de la voix à la lutte contre le sida, n'a cependant pas accordé sa bienveillance à tout le monde. Et Valéry Giscard d'Estaing, qui a dirigé le pays de 1974 à 1981, l'a visiblement senti passer.

« Giscard, je le haïssais ! » a-t-elle déclaré dans Paris Match. Et à ce président, qu'elle décrit comme « très hautain », elle le lui « montrai(t) bien ». La raison de cette haine ? En 1975, afin de montrer que, malgré tout, il était proche du peuple et moderne, Valéry Giscard d'Estaing avait décidé de s'inviter à dîner, avec son épouse Anne-Aymone, une fois par mois dans une famille française.

L'idée avait à l'époque séduit, mais pas du tout Line Renaud. « C'était tellement bidon de s'inviter à dîner chez les gens, de reprendre “Étoile des neiges” à l'accordéon », précise Line Renaud.

Line Renaud apprécie « surtout Brigitte » Macron

De fait, l'actrice, qui vient de sortir Merci la vie !, coécrit avec David Lelait-Helo, aux éditions Robert Laffont, a plutôt toujours été proche de la famille de Jacques Chirac, Claude, la fille de l'ancien président, comptant parmi son cercle d'intimes. D'ailleurs, en ce qui concerne la politique actuelle, pour Line Renaud, « le véritable héritier de Jacques Chirac », c'est François Hollande, qu'elle trouve même « plus drôle [...] Lire la suite

VIDÉO - La Minute de Line Renaud