Publicité

La présidence ukrainienne affirme n'avoir "rien à voir" avec la fusillade à Moscou

Kiev nie être à l'origine de la fusillade qui a éclaté dans une salle de concert en banlieue de Moscou ce vendredi 22 mars.

L'Ukraine "n'a absolument rien à voir" avec la fusillade qui a fait vendredi au moins 40 morts et plus de 100 blessés à Moscou, selon un bilan provisoire, a déclaré un conseiller de la présidence ukrainienne Mykhaïlo Podoliak en la qualifiant d'"acte terroriste"

"Soyons clairs, l'Ukraine n'a absolument rien à voir avec ces événements", a assuré sur Telegram Mykhaïlo Podoliak dont le pays combat depuis deux ans une invasion russe. "L'Ukraine n'a jamais utilisé de méthodes de guerre terroristes", a-t-il ajouté.

Un incendie en cours

Pour l'Ukraine, "il est important de mener des opérations de combat efficaces, des actions offensives pour détruire l'armée régulière russe" et mettre fin à l'invasion, a encore déclaré le responsable.

La Légion Liberté de la Russie, un groupe de combattants russes anti-Kremlin basé en Ukraine et qui fait régulièrement des incursions armées dans des régions frontalières russes, a également nié toute implication dans cette attaque dans une salle de concert en banlieue de Moscou.

"Nous soulignons que la Légion ne combat pas les civils russes", a dit ce groupe sur Telegram, accusant "le régime terroriste de Poutine" d'avoir "préparé" cette "provocation sanglante" ainsi que sa "couverture médiatique".

La Maison Blanche a fait savoir qu'elle n'avait "pas d'indication à ce stade que l'Ukraine ou des Ukrainiens soient impliqués" dans l'attaque contre une salle de concert à Moscou, a dit un porte-parole vendredi.

Article original publié sur BFMTV.com