Publicité

Préhistoire : 6 nouvelles découvertes étonnantes sur l'homme de Néandertal !

L'Homme de Néandertal, ou Néandertalien, a vécu en Europe, au Moyen-Orient et en Asie centrale, jusqu'à environ 30 000 ans avant le présent. Son histoire fascinante, son mode de vie et son interaction avec Homo Sapiens continuent de susciter l'intérêt et la recherche dans le domaine de la préhistoire et de l'anthropologie.

Toutes les populations du monde, sauf les Africains (Homo neanderthalensis n’était pas sur ce continent), partagent une partie de leur ADN nucléaire (de 1 à 4 %) avec le fameux squelette fossile découvert en 1856. Nous lui devons d’ailleurs certaines maladies et mutations génétiques, comme le diabète et la maladie de Crohn, mais aussi les formes plus graves du Covid ! Plus positivement, nous aurions hérité des gènes liés à la production de kératine permettant à la peau, aux ongles et aux cheveux de mieux résister au froid.

Ce partage d’ADN est le résultat d’un métissage ancien entre nos deux espèces, l'une et l'autre ayant vécu sur les mêmes territoires en Europe ou au Proche-Orient. Cependant, l'hybridation ne fonctionnait pas dans les deux sens. Hommes sapiens et femmes néandertaliennes pouvaient avoir une descendance, mais pas l'inverse. L’incompatibilité du chromosome Y mâle néandertalien pourrait expliquer cette infertilité.

À leur arrivée en Europe, nos ancêtres ont apporté leurs connaissances à Neandertal. La réciproque a aussi eu lieu, d’autant que notre cousin vivait sur le continent depuis 250 millénaires. Il y a 54 000 ans, Sapiens a occupé durant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Insurrection hongroise de 1956 : "J’ai fui les chars russes à Budapest"
Veni Vidi Vici : la réelle origine de cette expression
Copernic : comment le mystère de la tombe du célèbre astronome a été résolu
Scènes de crime, saison 6 : Jack l’Eventreur
Épicé, arôme de pain grillé : voici le vrai goût du vin de la Rome antique !