Publicité

“Je le précise parce que…” : Nathalie Saint-Cricq préfère éviter la confusion sur ses vacances en Corse

Elle fait partie des journalistes politiques phares de la télévision. Nathalie Saint-Cricq a été récemment la cible d’une campagne d’incitation aux votes de la part de La France Insoumise. Le parti s’est servi de son image pour donner envie à ses sympathisants de s’inscrire sur les listes électorales pour les élections européennes. Mais la belle-sœur d’Alain Duhamel et la mère de Benjamin Duhamel a reçu une indemnisation de 500 euros suite au dépôt de plainte de France Télévisions. “J’ai trouvé ça nul, mais je me suis dit qu’avec toute la méchanceté dont ils sont capables, au moins ils n’ont pas pris la photo la plus moche”, lance-t-elle à Libération. Et elle le sait mieux que personne, lorsque l’on est une personnalité publique, qui plus est dans le milieu de la politique, les coups bas peuvent être nombreux.

Nathalie Saint-Cricq fait une mise au point

Notamment lorsque son lien familial avec Amélie Oudéa-Castéra a été révélé. En effet, la ministre des Sports est la nièce par alliance de la journaliste. “Quand on fait de la politique, on s’expose à ça. Il ne lui est rien arrivé d’injuste. Elle a commis de grosses maladresses. Lorsqu’on est ministre des Sports, et qu’il y a les Jeux Olympiques, on ne va pas chercher autre chose”, indique Nathalie Saint-Cricq au sujet du mandat de ministre de l’Éducation Nationale de la femme politique. Dans ce portrait, Nathalie Saint-Cricq évoque sa vie privée, notamment (...)

Lire la suite sur Closer

Mort de Shanon, 13 ans, violée : “Ils se considéraient comme…”, cette thèse qui va avoir du mal à convaincre
Astrologie 2024 : le signe du Capricorne aura-t-il de la chance en avril ?
Une petite fille revient avec une horrible calvitie de son école
Émile retrouvé mort : "Cela nous a prouvé que…", cette autre famille en souffrance qui a appris la nouvelle de plein fouet
TÉMOIGNAGE. “Enseignants, nous avons adopté l'un de nos élèves”