Publicité

"Des précautions façon mafia" : les allégations chocs de la journaliste du Complément d’enquête sur Cyril Hanouna

Le jour J est enfin arrivé, pour les admirateurs comme les détracteurs de Cyril Hanouna. Dans les tuyaux depuis de longs mois, le Complément d'enquête consacré à l'animateur de Touche pas à mon poste sera diffusé le jeudi 30 novembre prochain. Un soulagement pour la journaliste qui a réalisé ce numéro. "C‘est l’enquête la plus compliquée de toute ma carrière, confie Virginie Vilar dans les colonnes de Télérama. Tout le monde en parle depuis des mois, j’ai hâte que l’enquête soit diffusée pour pouvoir passer à autre chose." Le présentateur de l'émission, Tristan Waleckx, évoque une "pression médiatique sans précédent". Pendant des mois, Cyril Hanouna a teasé Complément d'enquête sur le plateau de TPMP. Jusqu'à menacer l'émission de disparaître. "C’est la première fois qu’une personne sur laquelle on enquête annonce qu’elle va nous faire disparaître de l’antenne, se souvient Tristan Waleckx. Mais cet épisode a plutôt conforté notre approche : Cyril Hanouna se présente en parrain du PAF." Pour cette enquête, Virginie Vilar a dû batailler. Notamment pour rencontrer des personnes qui acceptaient de parler à sa caméra. "J’ai essuyé des dizaines de refus, assure la journaliste à Télérama. Certains disaient avoir peur des représailles… Une source nous a demandé des précautions façon mafia, avec protection, messagerie cryptée, lieu secret… Totalement dingue !" Mais ce n'est pas tout, la journaliste a aussi dû (...)

Lire la suite sur Closer

Quel est le meilleur régime anti-âge ?
Obsèques d’Yves Rénier : cette image qui a fait craquer ses proches
David Hallyday et Estelle Lefébure : "Il est décédé le lendemain", ce drame qui a assombri leur cérémonie de mariage
Nordahl Lelandais : “Allant jusqu’à…”, cette attitude odieuse envers sa cousine à son procès pour agression sexuelle
"Ce coup de téléphone" : Claude Lelouch témoin du moment de bascule de Patrick Dewaere une heure avant son suicide