Publicité

Près de Pékin, une violente explosion détruit un restaurant de poulet frit et fait au moins deux morts

INTERNATIONAL - Une énorme déflagration, suivie d’un épais nuage de fumée et d’une projection de débris. Ce mercredi 13 mars, l’heure de pointe des habitants de la ville de Sanhe a été bouleversée par une violente explosion. L’incident s’est produit peu avant 8 heures dans un restaurant de poulet frit, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus, et a fait au moins deux morts.

D’après la télévision d’État CCTV, la cause présumée du sinistre est une fuite de gaz, à l’intérieur de ce restaurant « dans un vieux quartier résidentiel ». En début d’après-midi, un bilan revu à la hausse faisait état de 26 blessés. Sanhe étant située dans la banlieue de Pékin, nombre d’habitants font chaque jour la navette pour aller y travailler, et certains d’entre eux ont capturé des images de l’explosion.

Sur des vidéos postées sur les réseaux sociaux chinois, on aperçoit ainsi un bâtiment effondré et plusieurs voitures détruites. Une autre vidéo, filmée grâce à la caméra embarquée d’une voiture, montre une femme tomber au sol après avoir été frappée par un débris ayant volé en éclat. L’état de santé de la femme demeure incertain, précise l’agence de presse Reuters.

Des dégâts considérables

L’explosion a été si puissante qu’elle a soufflé des façades de magasins situés de l’autre côté d’une large rue, selon une vidéo partagée sur le réseau social Douyin, version chinoise de TikTok. Des équipes de secours ont été immédiatement déployées avec 36 véhicules d’urgence et 154 personnes mobilisées, selon les pompiers. « Le feu est actuellement sous contrôle », ont-ils précisé.

Des incendies ou d’autres accidents surviennent régulièrement en Chine, souvent en raison de normes de sécurité insuffisantes. Cela a poussé le président chinois Xi Jinping à lancer en début d’année « des instructions importantes exigeant que soit résolument limité le nombre d’accidents ».

En février, un incendie dans un bâtiment résidentiel avait fait au moins 15 morts et 44 blessés à Nankin, dans l’est de la Chine, le feu ayant apparemment pris à l’endroit où se trouvaient des deux-roues électriques. Le mois précédent, 39 personnes avaient été tuées dans l’incendie d’un magasin de la province du Jiangxi. Xi Jinping avait alors appelé à tirer les leçons de la catastrophe pour éviter de nouveaux drames.

À voir également sur Le HuffPost :

À Valence en Espagne, l’incendie mortel dans un immeuble « probablement » dû à un appareil électroménager

À Toulouse, un immeuble vide s’effondre rue Saint-Rome, des recherches en cours