Près de la moitié des Russes veulent le départ de Medvedev

Près de la moitié des Russes souhaitent le départ de leur Premier ministre, Dmitri Medvedev, montre un sondage publié mercredi qui laisse entendre que les accusations de corruption qui le visent produisent leur effet. /Photo prise le 19 avril 2017/REUTERS/Sergei Karpukhin

MOSCOU (Reuters) - Près de la moitié des Russes souhaitent le départ de leur Premier ministre, Dmitri Medvedev, montre un sondage publié mercredi qui laisse entendre que les accusations de corruption qui le visent produisent leur effet.

L'opposant Alexeï Navalny a diffusé le mois dernier une vidéo dans laquelle il accuse le chef du gouvernement russe d'avoir amassé une fortune bien supérieure à ses revenus. Cette vidéo a été vue plus de 20 millions de fois sur la plateforme YouTube et a provoqué des manifestations dans tous le pays.

Proche du président russe, Vladimir Poutine, Dmitri Medvedev réfute ces accusations et affirme qu'elles n'ont pas d'autre but que de semer la confusion avant l'élection présidentielle de l'année prochaine.

Mercredi, le Centre Levada, qui se présente comme un sondeur indépendant, a publié un sondage montrant que 52% des Russes ne font plus confiance à Dmitri Medvedev, contre 42% en mars 2014.

La même étude montre que 45% des Russes souhaitent qu'il quitte son poste et que 30% lui sont hostiles.

Une de ses porte-parole a déclaré à Reuters: "Le Premier ministre ne prête pas d'attention particulière aux sondages, tout particulièrement quand il s'avère qu'ils ont été conduits à des fins politiques par le Centre Levada".

(Denis Pinchuk, Nicolas Delame pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages