Près de 4 000 hommes pour une opération de sécurité à Rio

3 400 militaires soutenus par des blindés sont entrés dans une des favelas au nord de Rio, à leurs côtés 500 policiers. Objectif : arrêter des trafiquants. L'armée a aussi participé à une opération dans la prison de Bangu 3 pour trouver des armes à feu. La décision de confier le commandement de la sécurité à l'armée a été annoncée mi-février, au lendemain du carnaval de Rio, où près d'un million et demi de touristes étaient allés faire la fête et qui a vu une multiplication des agressions et des vols à main armée.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles