Power Rangers : les acteurs de la série originale déçus par le reboot ciné

[Url href='https://twitter.com/JejeSeries']Jérémie Dunand [/Url]

Sorti le 5 avril sur les écrans français, le reboot cinématographique de la franchise Power Rangers, réalisé par Dean Israelite, n'a, semble-t-il, pas seulement divisé la critique. Invités ce week-end de la convention C2E2 qui s'est tenue à Chicago, David Yost et Walter Jones, qui incarnaient respectivement Billy Cranston et Zack Taylor, les Rangers bleu et noir, dans la série originale de 1993 Mighty Morphin, n'ont en effet pas été forcément très tendres avec le long métrage, dans lequel ils n'ont apparemment pas retrouvé les éléments qu'ils aimaient dans la version télé.

Comme le rapporte Comicbook, Walter Jones a notamment déclaré qu'il était déçu de voir que le Zack du film, campé par Ludi Lin, n'avait pas hérité des techniques de combat si particulières de son personnage dans la série : le Hip-Hop Kido, un mélange d'arts martiaux et de danse, proche de la capoeira, qui faisait à l'époque toute l'originalité de Zack dans Mighty Morphin. "J'ai été déçu de voir qu'ils avaient un peu modifié les personnages car je voulais que Zack ait conservé son Kido, parce que le Hip-Hop Kido était une partie vraiment essentielle de qui j'étais dans la série", a expliqué le premier interprète du Ranger noir. "S'ils avaient intégré cet élément il aurait pu y avoir davantage de séquences de combat, et cela aurait apporté encore plus de facettes au personnage [de Zack]. Ça aurait été génial".


David Yost (à gauche) et Walter Jones (à droite), avec leurs anciens camarades de la série Power Rangers, en 1994

Interrogés ensuite sur la façon dont les scénaristes d'une éventuelle suite pourraient améliorer les choses, les deux comédiens ont continué à faire fuser les critiques envers le reboot. "J'aimerais que les méchants aient davantage d'identité", a avoué Jones. "Dans la série, les méchants venaient de l'espace, étaient des extraterrestres, mais ils avaient de la personnalité. J'espère que les futurs méchants parviendront à évoluer un peu plus". Une critique un peu étonnante puisque la Rita Repulsa campée par Elizabeth Banks parvient justement à se démarquer par un côté plus sombre, plus mesquin, et finalement plus drôle que l'originale. De son côté, David Yost semble regretter que l'assemblage du Megazord dans le film soit si différent de celui de la série ("Ce qui était cool pour nous dans Power Rangers c'est que nous étions tous ensemble dans le cockpit [du Megazord]. Le fait que [dans le film] ils soient chacun dans leur capsule, c'était bizarre").

Mais la plus grosse critique de l'ex-Ranger bleu concerne la transformation des ados en Rangers. Un moment du film qui semble ne pas du tout lui avoir plu ! "En terme de progression, la seule chose qui m'importe pour une suite c'est que lorsqu'ils se transforment, ils ont intérêt à améliorer ça et à dire "It's morphin' time" ["c'est l'heure de la transformation", en français]. Lorsqu'on le disait dans la série, on comprenait que ça signifait qu'il allait se passer des choses qui allaient déchirer. Dans le film c'était si décevant que je me suis dit 'Vous rigolez là ou quoi ?!'". Bref, ceux qui se pencheront sur une potentielle suite, pas encore commandée (bien que Haim Saban et Lionsgate disent avoir un plan de route sur 6 films), savent ce qu'ils leur reste à faire.

Heureusement, l'intégralité du panel de la convention C2E2 n'a pas seulement consisté en un flot de critiques amères, et Walter Jones a quand même lancé quelques compliments à destination du film de Dean Israelite. "Les personnages sont super. L'énergie et l'ensemble du casting sont top, et RJ Cyler est vraiment exceptionnel". Ce que n'a pas manqué de confirmer son ancien camarade de jeu. "J'ai été enchanté par RJ, il a vraiment offert une prestation remarquable", a poursuivi David Yost. "J'ai adoré ce qu'il a fait du personnage [de Billy]". RJ Cyler, prochainement au générique du film War Machine et de la série de Showtime I'm Dying Up Here, peut donc au moins être rassuré par sa prestation.

La bande-annonce du film Power Rangers, en salles depuis le 5 avril :

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages