Poutine envisage d’utiliser l’arme nucléaire en cas de « menace existentielle »

Vladimir Poutine ne compte pas stopper l'offensive russe en Ukraine de sitôt (photo d'illustration).

La menace d’un conflit nucléaire inquiète le monde entier. Selon la cheffe du renseignement américain, le dirigeant russe pourrait bien faire usage de l’arme atomique.

Vladimir Poutine n'a pas l'intention de limiter sa volonté d'occupation à la seule région du Donbass en Ukraine, il veut porter le conflit à la Transnistrie, région de Moldavie qui a fait sécession en 1990, a déclaré, mardi 10 mai, la cheffe du renseignement américain, Avril Haines. Le président russe, qui compte, selon elle, sur un essoufflement du soutien occidental à l'Ukraine, se prépare à un long conflit, pour lequel il va « probablement » imposer la loi martiale en Russie, a précisé Avril Haines au Congrès. « Nous continuons de penser que le président Poutine n'autorisera l'usage de l'arme nucléaire que s'il perçoit une menace existentielle pour l'État ou le régime russe », a-t-elle ajouté.

Le président russe pourrait y recourir « s'il pense qu'il perd la guerre en Ukraine et que l'Otan est soit en train d'intervenir soit se prépare à intervenir », a-t-elle précisé. Mais, même dans cette hypothèse, « il est probable qu'il enverrait des signaux » avant de le faire, a noté Avril Haines.

À LIRE AUSSI « Les Russes savent qu'ils ont commis une erreur colossale »

Une potentielle escalade

« Nous estimons que le président Poutine se prépare à un conflit prolongé en Ukraine, durant lequel il a encore l'intention d'atteindre des objectifs au-delà du Donbass », a déclaré Avril Haines lors d'une audition au Congrès. Les services de renseignements américains estiment que l'armée russe veut « étendre le pont terrestre [dans le sud de l'Ukraine] à la Transnistrie », a-t [...] Lire la suite

VIDÉO - Pierre-Olivier Variot : "Si demain, Poutine bombarde la France, acheter un comprimé d’iode ne servira à rien : on sera vitrifiés avant d’avoir pu l’avaler"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles