Poutine aurait « vaincu » un cancer, selon le réalisateur Oliver Stone

Poutine aurait « vaincu » un cancer, selon le réalisateur Oliver Stone (lepoint.fr)

Le cinéaste, qui l’a plusieurs fois interviewé pour un documentaire, a dévoilé que le chef du Kremlin serait en rémission, rapporte Business Insider.

Depuis le début de l'invasion de l'Ukraine, l'état de santé de Vladimir Poutine ne cesse d'être au cœur des spéculations. Le chef du Kremlin souffrirait d'un cancer, pour lequel il suivrait un traitement aux stéroïdes et des séances de chimiothérapie, ou serait atteint de la maladie de Parkinson, voire mourant selon certaines rumeurs tenaces. Autre théorie : une sévère déficience cognitive qui le pousserait à prendre des décisions insensées, telles que cette déclaration de guerre au pays voisin. Du côté russe, toutes ces hypothèses ont été vélocement démenties. Au pouvoir depuis 1999, le président soviétique n'aurait en rien perdu sa vitalité. Dimanche 22 mai, dans le podcast de Lex Fridman que relaie Business Insider, Oliver Stone a égratigné la communication des autorités russes en révélant que le dirigeant était bien tombé malade : « Rappelez-vous ceci, monsieur Poutine a eu un cancer, et je pense qu'il l'a vaincu. Il a aussi été mis à l'isolement à cause du Covid. » Des problèmes de santé qui l'auraient conduit à commettre « des erreurs ».

Le cinéaste derrière Platoon et JFK a interviewé Vladimir Poutine à plusieurs reprises, entre 2015 et 2017, dans le cadre de son documentaire en quatre parties Conversations avec monsieur Poutine, puis l'a rencontré à nouveau en 2019. Selon Oliver Stone, le chef d'État russe « n'aurait pas évalué la situation correctement » avant d'envahir l'Ukraine et aurait « peut-être perdu le contact avec les gens. »

À LIRE AUSSIVl [...] Lire la suite

VIDÉO - Frédéric Encel : "Poutine est vraisemblablement malade. On ne sait pas si cette maladie sera une variable dans ses prises de décision"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles