Publicité

On pourrait voir des aurores boréales en France : d’où viennent-elles ?

Verra-t-on de nouvelles aurores boréales en France ? Ce phénomène lumineux aurait des chances de se reproduire dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mars 2024, même si rien n’est certain. En cause, une importante éruption solaire, apparue le samedi 23 mars sur le Soleil.

« Une très grosse éruption solaire vient d’avoir lieu. Le plasma éjecté devrait atteindre la Terre le 25 ou le 26 mars. Peut-être de belles aurores à venir donc ! », tweetait l’astrophysicien Eric Lagadec dès le 23 mars. L’éruption est venue d’une zone active du Soleil, baptisée AR13615. « Cet événement est arrivé lorsque cette partie active du Soleil faisait face à la Terre », a complété le médiateur scientifique Pierre Henriquet sur X.

Une tempête géomagnétique qui a déjà atteint le niveau « sévère »

Finalement, les particules solaires émises lors de cette éruption sont même arrivées un peu plus tôt que prévu, dès la nuit du dimanche 24 au lundi 25 mars. Selon l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA), la tempête géomagnétique entraînée par l’éruption a déjà atteint le niveau G4, qualifié de « sévère ». Si les conditions le permettent encore, quelques lueurs rougeâtres pourraient encore atteindre le ciel français ce lundi soir.

« Les effets de l’éjection de masse coronale [ndlr : la bulle de plasma qui se propage dans le milieu interplanétaire] semblent s’affaiblir.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Aurore boréale. // Source : Canva