Publicité

Pourquoi va-t-on voir plus d'aurores boréales en France en 2024 ?

Les agences météos les avaient annoncées, mais malheureusement, vous n'avez pas pu les voir. Les aurores boréales qui devaient être visibles depuis le nord de la France, entre le 24 et le 26 mars, ont été cachées par les nuages. Mais la bonne nouvelle, c'est qu'il y aura probablement d'autres occasions d'en voir, que ce soit cette année, ou l'année suivante.

Les aurores boréales sont rarissimes en France. Elles sont plus connues pour offrir des spectacles majestueux seulement dans les contrées du Nord, comme la Norvège, la Finlande, la Suède, ou bien l'Alaska par exemple. Mais ces traînées lumineuses, parfois vertes, roses, violettes, ont déjà fait parler d'elles dans l'Hexagone début 2023, en février puis en avril, lorsque de nombreux Français noctambules, principalement dans la moitié nord, avaient eu la chance d'en voir. Rebelote en ce début d'année, peu après l'équinoxe de printemps, une période propice à leur observation du fait de l'activité solaire qui s'intensifie. Car 2024 pourrait bien être riche en spectacles lumineux. Nous nous rapprochons en effet de plus en plus du maximum solaire, période à laquelle l'énergie solaire sera à son niveau le plus élevé depuis une décennie.

Il faut savoir que notre étoile se régénère tous les 11 ans, et qu'elle arrive cette année à la fin de son cycle. Le Soleil est donc en train d'accentuer l'intensité de son énergie. Son champ magnétique très fort est aussi parfois très instable, ce qui peut provoquer des éruptions solaires, mais aussi… (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Astronomie : ce que l’on voit après la mort d'une étoile !
Voici le message cryptique que va envoyer la NASA sur une lune de Jupiter
Sommeil : les femmes ont besoin de plus dormir, voici pourquoi
Point Nemo : la zone du Pacifique la plus éloignée de toute terre bientôt atteinte par un explorateur
Pourquoi les anneaux de Saturne vont disparaître en 2025 ?