Publicité

Pourquoi y a-t-il des plages de sable et des plages de galets ?

Pour expliquer la présence de sable ou de galets sur les plages, il convient d’étudier l’environnement de proximité, le terrain et les phénomènes météorologiques. À titre d’exemple, les falaises d’Etretat, en Normandie, se composent essentiellement de craie. Il s’agit d’une roche peu friable, à l’origine des galets. Sur les côtes bretonnes ou celles de la mer Méditerranée, la roche granitique se désagrège en d’infimes morceaux. Ce qui donne naissance à des plages de sable. Quant au sud-ouest de la France, le grès est issu d’un processus de sédimentation. Les grains de sable ont la particularité d’être plus fins.

Qu’il s’agisse de sable ou de galets, la composition d’une plage se détermine ainsi par rapport au type de roche environnante. Comme le présente le spécialiste Pierre Weill, docteur en sédimentologie, les processus géologiques responsables de la formation des plages relèvent de différents facteurs. Le résultat de l’érosion d’une roche dépend de la fréquence et de l’intensité des intempéries, comme la pluie et le vent. La présence de cours d’eau et la récurrence des tempêtes peuvent accélérer la désagrégation des roches sur le rivage. Les vagues et les courants marins contribuent aussi à la formation des plages.

Si l’on distingue deux grandes catégories de plages, de sable ou de galets, l’accumulation de sédiments concerne de nombreux types de roches. En Grèce ou sur l’île de la Réunion, les plages de sable noir sont issues de roches volcaniques. Quant aux paysages paradisiaques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi compte-t-on les années d’école à rebours ?
Pourquoi se voit-on à l'envers dans une cuillère ?
Des scientifiques estiment que les tricératops vivaient peut-être en troupeau
Pourquoi le verre est-il transparent ?
Pourquoi les crevettes deviennent-elles roses quand elles cuisent ?