Publicité

Pourquoi y a-t-il une flamme permanente sous l'Arc de Triomphe ?

Au beau milieu de la place de l’Étoile trône l’Arc de Triomphe, monument emblématique de Paris, érigé par Napoléon Ier. Mais outre cette arche imposante face aux Champs-Élysées, les millions de touristes visitant la capitale chaque année se pressent autour de l’autre attraction de la place : la tombe du Soldat inconnu, commémorant les 1,4 million de soldats français ayant perdu la vie lors de la Première Guerre mondiale. Cette tombe se distingue aussi par sa flamme permanente, une flamme éternelle encore aujourd’hui ravivée chaque jour à heure fixe.

Dès le début de la Première Guerre mondiale se pose la question d’honorer les innombrables soldats tombés au champ d’honneur. C’est d’ailleurs à cette époque, dès 1915, qu’apparaît la mention "mort pour la France" sur les plaques commémoratives. À la fin de la guerre, le souvenir douloureux des combats soulève la question d’un hommage national à l’ensemble des soldats décédés. Si dans un premier temps est évoquée en 1919 l’idée de faire entrer la dépouille d’un soldat au Panthéon, celle-ci entre en conflit avec les plans du gouvernement, qui souhaitait y faire entrer le cœur de Gambetta pour les cinquante ans de la Troisième République. Il est alors décidé d’organiser l’enterrement sous l’Arc de Triomphe d’un soldat inconnu mort sur le front. Le 8 novembre 1920, le soldat Auguste Thin est chargé de choisir entre huit dépouilles celle du soldat inconnu. Son choix se porte sur la sixième, qui sera inhumée à l’occasion des cérémonies du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Oscars : quel est le film le plus récompensé de tous les temps ?
Argent : les millennials vont devenir la génération la plus riche de l’histoire
Pourquoi le laurier est-il un symbole de victoire ?
Pourquoi n'y a-t-il pas de roi à Monaco ?
Quelle est la véritable histoire du vase de Soissons ?