Publicité

Pourquoi y a-t-il 7 femmes pour 8 hommes dans Mariés au premier regard 2024 ? Le mystère enfin élucidé

Le casting de "Mariés au premier regard 2024" a intrigué le public. Les fans ont pu constater que cette année, il y avait 7 femmes pour 8 hommes. Mais le mystère a enfin été élucidé.

Le coup d'envoi a été donné le 18 mars dernier, sur M6. Le premier épisode de Mariés au premier regard 2024 a été diffusé, l'occasion de faire la connaissance de deux couples : Flo et Tracy (compatibles à 81%) et Ophélie et Loïc (compatibles à 79%). M6 avait également déjà présenté les autres candidats par voie de communiqué de presse. Et un détail a intrigué : il n'y a que 7 femmes pour 8 hommes. Un détail auquel la sixième chaîne a réagi auprès de Voici.

Le principe reste le même. Des hommes et des femmes ont passé des tests dans l'espoir que les experts Estelle Dossin et Gilbert Bou Jaoudé leur trouvent une compatibilité. Les candidats sélectionnés ont ensuite la possibilité de se marier avec une personne dont ils ignorent tout. Tous deux ne se rencontrent que le jour du mariage, à Gibraltar. Et ils doivent prendre la décision de se marier, ou non, sans avoir fait connaissance au préalable. Dans le cas où ils se disent "oui", ils partent ensemble en lune de miel et vont vivre l'un chez l'autre durant quelques jours afin de voir où l'histoire peut les mener. Puis, à la fin de l'aventure, ils dévoilent s'ils souhaitent rester mariés ou s'ils préfèrent divorcer.

M6 répond au grand mystère concernant le casting

Cette année 7 femmes ont été retenues : Camille (33 ans), Laurine (28 ans), Ludivine (33 ans), Marie (34 ans), Ophélie (27 ans) et Tracy (31 ans). Mais surprise, du côté des hommes, on compte 8 candidats....

Lire la suite


À lire aussi

Mariés au premier regard 2024 : Ophélie renonce à un "coup de foudre" à cause de sa mère et sa soeur avant son mariage (SPOILER)
"Vingt jours à saigner et à vomir" : Un joueur du PSG victime d'un virus qui l'a terrassé et lui a fait perdre 8 kilos
Mariés au premier regard 2024 : Une candidate en sous-nutrition et arrachée à sa mère, "ça a été hyper brutal"