Publicité

Pourquoi on sait que les hommes préhistoriques avaient déjà des piercings

Le piercing, ce n'est pas seulement une lubie d'ado. Les humains se faisaient déjà percer les oreilles à la préhistoire, révèle une étude récemment publiée dans la revue Antiquity. Une équipe de chercheurs a semble-t-il découvert une centaine d'ornements dans des sépultures néolithiques à Boncuklu Tarla, dans le sud-est de la Turquie. Ces bijoux ont été trouvés autour des oreilles et du menton des restes humains mis au jour sur place, ce qui laisse penser qu'ils ont été utilisés comme piercings à l'oreille et à la lèvre inférieure.

Il y a 11 000 ans, nos ancêtres se perçaient donc déjà la peau. "Les choses que nous faisons aujourd'hui, c'est-à-dire utiliser des piercings corporels, remontent à certains de nos ancêtres préhistoriques il y a plusieurs milliers d'années", a confirmé à Newsweek Emma Baysal, archéologue à l'Université d'Ankara en Turquie, et co-autrice de l'étude. Cette date correspond au début de l'installation dans les villages des populations nomades de chasseurs-cueilleurs. De nouvelles traditions ont pu en même temps émerger. "Fondamentalement, c'était une époque où leur mode de vie commençait à ressembler de plus en plus à celui d'aujourd'hui", poursuit-elle.

L'analyse des dents encore présentes sur les squelettes a par exemple confirmé que les incisives inférieures étaient abîmées, ce qui peut arriver à cause du frottement lorsqu'une personne porte un anneau sur la lèvre du bas. Le piercing que l'on appelle communément labret, très tendance dans les années 2000, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Paléontologie : ce reptile préhistorique était aussi laid que dangereux !
Pourquoi de nombreux rois de France s’appelaient-ils Louis ?
Pourquoi les Mayas portaient-ils des pierres précieuses sur les dents ?
Que sont les "guerres puniques" ?
Tirailleurs, travailleurs chinois, premiers résistants...Les héros oubliés de la Première Guerre mondiale