Publicité

Pourquoi le roquefort et le camembert pourraient disparaître de nos rayons

Le camembert et le roquefort vont-ils disparaître de nos rayons à terme ? La question mérite d’être posée, selon des chercheurs du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), relaie BFMTV. Pourquoi ? À cause de l’industrie agroalimentaire et de ses méthodes de production. Dans une étude parue le 10 janvier dernier, les chercheuses Jeanne Ropars et Tatiana Giraud rappellent que les fromages hébergent une multitude de micro-organismes aptes à transformer le lait. Or, comme ils sont sélectionnés par les humains, ils «ne sont pas épargnés par les standards de l’industrie agroalimentaire».

En effet, selon les chercheuses du CNRS, «pour produire des fromages en grande quantité, les industriels ont sélectionné des souches de champignons correspondant aux cahiers des charges qu’ils se sont imposés», le tout pour que les fromages aient «bon goût» et «un bon aspect visuel». Et les champignons sélectionnés doivent «pousser rapidement sur le fromage qu’ils se doivent de coloniser». Or cette «pression de sélection» a appauvri la diversité des micro-organismes présents dans ces fromages, peut-on lire dans l’étude.

Les chercheuses prennent l’exemple du bleu de Termignon, un produit qui pourrait «sauver la filière des fromages bleus». Comment ? Grâce à ses moisissures bleu-vert qui proviennent d’une «population jusqu’alors inconnue de Penicillium roqueforti». Il s’agit du champignon impliqué dans la fermentation de tous les fromages bleus et persillés. Il y avait à ce jour quatre populations (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Casino : Intermarché et Auchan rachètent 288 magasins et gardent les salariés
Casino : quels magasins risquent de rester sur le carreau ?
Lessive, mouchoirs, couches… : avant l’arrêt des super promos, de super remises !
Le prix des aliments bons pour la santé s’est envolé en 2023
JO de Paris 2024 : Hipro+, imaginé par Danone pour les sportifs, une vraie révolution ?