Publicité

Pourquoi une odeur de "pourri" empoisonne la vie des habitants de Lisbonne ?

À Lisbonne, ce n'est pas l'odeur du Bacalhau, plat de morue typique du Portugal, qui dérange les habitants. Depuis quelques jours, c'est plutôt une senteur "horrible", certains diraient de "pourri", qui empoisonne la vie des Lisboètes et des habitants de la rive sud du Tage, révèle le journal Público. "Ça devient un peu difficile à vivre car je ne peux pas ouvrir mes fenêtres sans avoir envie de vomir", a même témoigné une expatriée sur le groupe Facebook des Français de Lisbonne qui habite à Almada, juste en face du centre-ville, au sud. Mais d'où peut bien venir cette odeur étrange et nauséabonde ?

À en croire l'article ainsi que plusieurs archives, Lisbonne a déjà été, dans le passé, victime de mauvaises odeurs. Une usine de papier à Setùbal avait déjà répandu son fumet de "chou pourri", celui de la pâte à papier, sur la ville, un jour que les vents sont remontés du sud au nord. Mais l'odeur rapportée récemment ressemble, selon certains témoignages, à celle d'un "pressoir" à olives, un effluve aigre, qui pourrait tout autant être celle d'une industrie de transformation des grignons d’olive (ce sous-produit qu'il reste du fruit lorsque l'on en a extrait l'huile) ou du traitement des déchets, a expliqué selon Sofia Teixeira, chercheuse sur la qualité de l’air de l’université Nova de Lisbonne, au média. "Nous essayons toujours de déterminer sa nature exacte et sa source", a-t-elle poursuivi, mais aucune preuve ne permet pour l'instant de pointer du doigt une origine précise.

Quoi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pendant combien de temps faut-il laisser tremper son orchidée dans l'eau ?
Le saviez-vous : vos skis laissent peut-être des polluants éternels sur les pistes
Comment utiliser la biomasse pour produire de l'énergie ?
Pourquoi les feuilles jaunissent-elles ?
Cette bibliothèque remplace les livres par des vêtements