Publicité

Pourquoi n’existe-t-il que quatre couleurs de passeports ?

Vert, noir, rouge ou bleu. Pourquoi les passeports ont-ils des couleurs différentes ? Le choix d’une teinte s’explique tout d’abord pour des raisons de praticité. Les variantes sombres offrent un meilleur contraste avec l’inscription dorée de présentation. Par ailleurs, elles se révèlent moins salissantes. Dans un registre plus subjectif, les couleurs de passeports peuvent symboliser l’histoire d’un pays, une situation géographique spécifique, voire des valeurs et des préférences politiques ou religieuses. Ce choix incombe aux États ou à des regroupements de pays, comme l’Union européenne. À noter qu’il n’y a aucune réglementation légale (nationale ou internationale) qui impose ou autorise une couleur plutôt qu’une autre.

Les quatre couleurs des passeports sont les suivantes : le noir, le rouge, le vert et le bleu. Le passeport noir constitue l’occurrence la plus rare dans le monde. Il se retrouve généralement pour certaines nations du continent africain, par exemple le Congo, la Zambie et le Gabon. En Océanie, la Nouvelle-Zélande possède aussi un passeport noir. En ce qui concerne le passeport vert, il est surtout présent dans les pays musulmans tels que l’Arabie saoudite et le Pakistan. Afin de signifier leur appartenance à cette union, certains membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest ont adopté le passeport vert. Quant au passeport bleu, il est souvent associé au continent américain. On le retrouve aux États-Unis, dans les pays caribéens, en Argentine (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Danemark : pourquoi le nouveau roi Frederik X parle français ?
Est-il possible de faire une avance sur un héritage ?
Comment afficher la présence de radars sur Waze ?
"C'est du bon sens" : pourquoi le sens commun est finalement quelque chose de très personnel
Comment nettoyer de l'argent ?