Pourquoi Néron a-t-il brûlé Rome ?

UNSPLASH

Néron n’était pas un ange. D’ailleurs, tout son règne était parsemé de crimes. Il était haï de son peuple selon certains manuels. D’autres récits comme ceux de Suétone et Dion Cassius n’hésitent pas à traiter Néron de tous les noms. À la fois catégorisé comme un démon ou comme un antéchrist ou même comme un fou. Bref ! Néron n’était pas du tout un empereur séduisant si nous croyons tous les récits qui ont d’ailleurs démontré qu’il était l’auteur de l’incendie qui a ravagé presque toute la ville de Rome. Et c’est ici que la question sous-jacente se pose : Néron a-t-il vraiment brûlé Rome ?

On pourrait écrire une centaine de lignes sur cet empereur romain. Mais, nous synthétiserons les choses. En effet, Néron est né Lucius Domitius Ahenobarbus le 15 décembre 37 à Antium (une des petites villes du Latium antique qui est située sur le littoral tyrrhénien). Néron gouverne Rome pendant plusieurs années. Pendant son règne, il s’affectionne à la musique ainsi qu’à une pléthore d’instruments musicaux dont la cithare. Outre ceux-ci, Néron adore l’art dans sa globalité. Mais, la musique reste sa plus grande passion. À cet effet, certaines sources historiques révèlent que Néron préféraient participer à des concours d’art musicaux qu’à la guerre.

Après la musique, l’équitation et les courses de chars sont également ses passe-temps favoris. Et, pour couronner la liste des passions, Néron apprécie les voyages, la découverte. Toutefois, cet empereur est connu comme un homme qui déteste les obstacles. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite