Publicité

Pourquoi Line Renaud a été très déçue par Jack Lang

L'artiste Line Renaud posant avec les anciens ministres Frédéric Mitterand et Jack Lang lors de la soirée Sidaction au pavillon d'Ermenonville en 2011.  - Credit:zz-arch Sam/Starface/Cover Images
L'artiste Line Renaud posant avec les anciens ministres Frédéric Mitterand et Jack Lang lors de la soirée Sidaction au pavillon d'Ermenonville en 2011. - Credit:zz-arch Sam/Starface/Cover Images

Line Renaud raconte dans son livre de souvenirs Merci la vie ! une anecdote qui n'est pas à la gloire de l'ancien ministre de François Mitterrand, Jack Lang. Si l'interprète de l'inoubliable « Ma cabane au Canada » ne met pas en cause le fait qu'il ait été « un grand ministre de la Culture », l'homme politique l'a beaucoup déçue sur un autre point, crucial pour la femme engagée dans la lutte contre le sida qu'elle a été et est toujours.

Pionnière dans le monde des arts et spectacles à vouloir alerter l'opinion publique contre l'ostracisme qui frappait les malades et à tenter de réunir des fonds pour développer la recherche pour soigner, voire guérir, Line Renaud a lancé le premier gala sur le sida. La soirée, organisée avec l'Association des artistes contre le sida, se tenait au Paradis Latin, en 1985, et la chanteuse, entourée de son Loulou Gasté et de son amie Dalida, avait convoqué le ban et l'arrière-ban du monde politique, culturel, industriel, ouvrant grand son carnet d'adresses pour faire venir des donateurs prestigieux et généreux. Là était l'enjeu, car il fallait de l'argent, beaucoup d'argent pour la recherche et les malades en grande précarité.

Où est le chèque ?

Jack Lang était évidemment invité… et par là, il fallait comprendre « invité à signer un chèque » pour payer son ou ses billets d'accès à la soirée. Une évidence qui n'avait pas échappé à Jacques Chirac, grand ami de Line Renaud. Mais Jack Lang a eu « une attitude » dont la chanteuse se so [...] Lire la suite