Publicité

Pourquoi le lama crache-t-il ?

Originaire de l'Amérique du Sud et des Andes où il a été domestiqué dès la Préhistoire, le lama appartient à la famille des camélidés, au même titre que le dromadaire (qui, lui aussi, peut cracher). Il vit généralement en groupe constitué d'un mâle dominant, de ses femelles et de leurs petits ou dans des hardes de célibataires. Le lama est utilisé comme bête de somme (il supporte facilement une vingtaine de kilos sur son dos), mais il est également très prisé pour son épaisse fourrure de laine ainsi que pour sa viande et son cuir. Mondialement connu pour sa tendance à cracher en plein visage, le lama sert aussi parfois de gardien de troupeau.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le lama est un animal bien élevé qui ne crache pas au nez et à la barbe de n'importe qui. S'il ne se gêne pas pour cracher sur d'autres animaux, il vise rarement les humains. Car, à la différence de nombre de ses compères ruminants, le lama ne possède ni cornes ni sabots pour se défendre, il a donc adopté le crachat comme arme de dissuasion massive pour faire cesser les comportements importuns. Quand il est agacé, le lama envoie un premier avertissement constitué d'un jet de salive. Si cela ne suffit pas, il opte alors pour un deuxième crachat, bien plus conséquent, fait à partir d'une régurgitation de son estomac et composé de restes de repas et de sucs gastriques.

Un lama qui s'apprête à cracher donne à voir quelques signes avant-coureurs qu'il est bon de ne pas négliger pour éviter de recevoir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici le boto, l’incroyable dauphin rose de l’Amazone
Depuis quand le chat est-il domestiqué ?
Chiens : un nouveau vaccin contre le cancer peut prolonger leur durée de vie !
Comment bien partir en randonnée avec son chien ? Voici tout ce qu’il faut savoir
Pourquoi le chien fait-il le loup ?