Publicité

Pourquoi l'Otan a besoin de l'Ukraine

De plus, l'Europe pourrait, bientôt, avoir besoin de l'Ukraine.  - Credit:Ukrainian President Press Office/SIPA / SIPA / Ukrainian President Press Office
De plus, l'Europe pourrait, bientôt, avoir besoin de l'Ukraine. - Credit:Ukrainian President Press Office/SIPA / SIPA / Ukrainian President Press Office

L'entrée de l'Ukraine dans l'Otan, bien qu'elle soit depuis longtemps une possibilité, n'a jusqu'ici jamais réellement été d'actualité. Cet état de fait est en train de changer : non seulement parce que l'Ukraine a, plus que jamais, besoin de l'Otan, mais également parce que l'Europe elle aussi pourrait bientôt avoir besoin de l'Ukraine.

Malgré le rapprochement progressif – et fait d'allers-retours – entre l'Ukraine et l'alliance depuis 2004, l'adhésion de celle-ci n'a jamais réellement été à l'ordre du jour jusqu'à présent. Le sommet de Bucarest, en avril 2008, est souvent mal interprété : son résultat principal est d'avoir repoussé l'entrée de l'Ukraine dans un Membership Action Plan (MAP, sorte de statut préparatoire à l'adhésion), à la grande satisfaction de Vladimir Poutine.

Il est vrai que le sommet de Bruxelles en août 2021 a débouché sur la déclaration formelle que l'Ukraine intégrerait un jour l'Otan, après une période de suivi d'un MAP. Rétrospectivement, il est probable que ce soit cette déclaration qui ait incité le président russe à concentrer des forces à la frontière à la fin de l'année 2021, puis à lancer une offensive généralisée en février 2022. Néanmoins, il s'agissait essentiellement d'une déclaration, et de très fortes résistances à l'égard de l'adhésion de l'Ukraine existaient encore parmi plusieurs États membres, notamment la France et l'Allemagne, malgré l'intervention russe dans le Donbass et l'annexion de la Crimée en 2014. La polit [...] Lire la suite