Publicité

Pourquoi l’humoriste Waly Dia est-il interdit d’affichage dans le métro parisien ?

La promotion du nouveau spectacle de Waly Dia ne passera pas par le métro parisien. Mediatransports, la régie publicitaire de la RATP et de la SNCF estime que l'affiche de son stand-up baptisé Une heure à tuer, programmé à partir du 1er février au Théâtre de l'Œuvre à Paris, "présente un caractère politique incompatible avec le devoir de neutralité qui s'impose dans les transports publics et pourrait être considérée comme diffamatoire ou injurieuse", rapporte Le Monde. La directrice de la communication de la régie publicitaire a indiqué à nos confrères que "tout message présentant un caractère politique est prohibé dans les espaces que (la RATP) commercialise".

Sur l'affiche, l'humoriste révélé dans On n'demande qu'à en rire sur France 2 se dévoile en tee-shirt, les yeux fermés et une cible entre les sourcils, avec plusieurs inscriptions sur le visage et dans le cou. Et certaines de ces inscriptions à caractère politique ont été jugées incompatibles avec les règles de la RATP. Deux d'entre elles sont particulièrement dénoncées : "Je suis comme l'IGPN, je ne suis pas là pour faire le procès des policiers", mais aussi "Macron, c’est comme un père alcoolique, à la maison, il te pourrit la vie, dehors, il te fout la honte".

À lire également

"Il y a plus de mises en examen dans sa famille que dans la mienne" : Waly Dia sort du silence après son clash avec Marion Maréchal (VIDEO)

Sur son compte X (ex Twitter), le chroniqueur de l’émission de Charline Vanhoenacker sur France Inter n'a pas manqué de poster l'affiche en question avec un petit message empreint d'ironie : "La fameuse affiche interdite dans le métro parisien. (À regarder accompagnée d'une musique dramatique qui fait peur)". Et d'ajouter : "C’est ma faute, j’ai confondu MediaTransports (la régie publicitaire de la RATP) et Mediapart<...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi