Pourquoi le gouvernement ne rend pas la vaccination obligatoire pour les enseignants

·1 min de lecture

Si le personnel soignant sera obligé de se vacciner, ce n'est pas le cas pour le corps enseignant qui "est au contact de personnes qui ne sont pas fragiles", a justifié Olivier Véran ce mardi sur BFMTV-RMC.

Pass sanitaire étendu et vaccination obligatoire des soignants et plus largement des personnes au contact de personnes fragiles. Les annonces d'Emmanuel Macron lundi soir ont suscité un pic de prises de rendez-vous pour se faire vacciner.

"Nous devons aller vers la vaccination de tous les Français", a justifié le chef de l'Etat lors de son allocution. Si l'incitation est forte, l'obligation ne s'appliquera qu'à une catégorie de personnes, et, par exemple, ne visera pas les enseignants, alors que la question était posée ces derniers jours.

Le corps enseignant n'est pas inclus dans cette obligation "parce qu'il est au contact de personnes qui ne sont pas fragiles", a justifié ce mardi matin Olivier Véran sur BFMTV-RMC.

Faire des Ehpad et hôpitaux des "sanctuaires anti-Covid"

"Moi je veux transformer l'hôpital et les Ehpad en sanctuaires anti-Covid. Je veux que les personnes qui sont hospitalisées où les personnes âgées qui ont beaucoup donné depuis un an et demi, qui sont parfois restées isolées en chambre pendant de longues semaines, puissent se dire que là où elles évoluent, là où elles vivent, là où elles sont soignées, là où on prend soin d'elles, le Covid ne rentre pas", a défendu le ministre des Solidarités et de la Santé. 

"Un enseignant est au contact d'enfants, qui ne sont pas à risque de faire des formes graves", a-t-il insisté.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles