Publicité

Pourquoi les Français font-ils moins l’amour ?

Abstinence, concurrence des écrans, asexualité… La dernière enquête de l’Ifop lève le voile sur les raisons d’une « récession sexuelle ».

Selon le sondage de l'Ifop, 52 % des femmes de 18-49 ans confient encore faire l'amour « sans en avoir envie ». Elles étaient 76 % en 1981.  - Credit:Alamy Stock Photo/Abaca
Selon le sondage de l'Ifop, 52 % des femmes de 18-49 ans confient encore faire l'amour « sans en avoir envie ». Elles étaient 76 % en 1981. - Credit:Alamy Stock Photo/Abaca

Alors que la baisse du taux de natalité de notre pays (Insee, 2024) suscite le débat sur les causes de la baisse des naissances, peu d'observateurs se sont jusqu'ici penchés sur l'activité sexuelle des Français. L'Ifop, qui a mené, pour l'entreprise de sex-toys Lelo, une enquête intitulée « Sex recession : les Français font-ils moins l'amour ? »*, révèle pour la première fois des résultats mis en perspectives historiques.

Ils ne sauraient – dans un pays à forte prévalence contraceptive – expliquer à eux seuls le déclin de la natalité. Mais l'étude rappelle que l'Hexagone n'échappe pas au phénomène de « récession sexuelle » observé ces dernières années dans plusieurs pays occidentaux (États-Unis, Grande-Bretagne…). Elle offre, de surcroît, un éclairage sur les raisons de cette « apathie sexuelle ».

Les chiffres le confirment : les Français font moins l'amour. Ils témoignent même d'un recul sans précédent en la matière. Jusqu'à atteindre le taux annuel le plus bas en cinquante ans : la proportion de nos concitoyens ayant eu une relation sexuelle au cours des douze derniers mois, tombant à 76 %, contre 83 % pendant l'année 1970. Et ceux qui s'y adonnent le font moins souvent, puisque 43 % des Français rapportent avoir un rapport sexuel par semaine, contre 58 % en 2019.

Abstinence et concurrence des écrans

Bien que cette baisse de l'activité sexuelle affecte l'ensemble de la population, la jeunesse est l'une des catégories les plus touchées, souligne par ailleur [...] Lire la suite

VIDÉO - Façon Sexe - Laura Berlingo (Une sexualité à soi) : Tenir compte des normes et des injonctions pour mieux redéfinir sa sexualité