Publicité

Pourquoi faut-il (vraiment) oublier les cotons-tiges ?

Si certaines personnes raffolent de la sensation que les cotons-tiges leur procurent, il vaudrait mieux cesser immédiatement de les insérer dans le conduit auditif. Comme le répètent inlassablement les médecins, ces accessoires d'hygiène que l'on retrouve partout en pharmacie et dans les supermarchés sont mauvais pour notre santé. En plus d'être fortement déconseillé pour l'hygiène auriculaire en raison des nombreux risques de blessures, les bâtonnets ouatés sont également nocifs pour l'environnement. Depuis le 1er janvier 2020 pour rappel, les cotons-tiges en plastique à usage domestique sont interdits en France.

Inventé au début du XXe siècle par le Polonais Leo Gerstenzang après avoir vu son épouse coller du coton sur un cure-dent pour nettoyer les oreilles de leur enfant, le coton-tige est toujours utilisé pour l'hygiène corporelle quotidienne. Seulement, en les insérant dans vos oreilles, vous prenez le risque de pousser le cérumen encore plus profondément à l'intérieur du conduit auditif. Aussi appelée cire d'oreille, cette substance jaunâtre qui aide à l'élimination des microbes, infections et bactéries risquerait ainsi de s'accumuler et de former un bouchon capable de générer des douleurs ou des pertes auditives. Autre preuve que les cotons-tiges font plus de mal que de bien, une mauvaise utilisation peut entraîner une perforation du tympan, un traumatisme à l'origine de déficiences auditives, d'hémorragies, d'acouphènes ou de vertiges.

Depuis quelques années, on trouve (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vieillissement : les multivitamines aideraient à protéger la mémoire
Espérance de vie en bonne santé : l'écart entre les femmes et les hommes se réduit !
Dry January : ce qu'il se passe dans votre foie lorsque vous arrêtez l'alcool
Pourquoi respire-t-on moins bien en altitude ?
Quels sont les aliments riches en zinc ?