Publicité

Pourquoi faut-il être à jeun avant une prise de sang ?

L’ingestion d’aliments ou d’une boisson autre que de l’eau peut perturber les résultats de certaines analyses. C’est par exemple le cas lorsque la prise de sang permet de connaître la glycémie, le taux de cholestérol ou encore le taux de fer. Demander au patient de se présenter au laboratoire d’analyse biologique à jeun permet alors de minimiser les variations dues à l’absorption de certains nutriments contenus dans les aliments et les boissons. Pour certaines analyses sanguines, être à jeun est obligatoire, tandis que dans d’autres cas, le jeûne sera seulement recommandé.

De nombreuses analyses de sang nécessitent d’être à jeun pour obtenir des résultats fiables. C’est par exemple le cas du bilan lipidique, qui permet de connaître le taux de cholestérol, de lipoprotéines de haute densité, de lipoprotéines de basse densité et de triglycérides. La glycémie, qui permet de connaître le taux de sucre dans le sang, nécessite également d’être à jeun. L’analyse du taux de fer dans le sang, tout comme celle du taux de calcium, est aussi un bilan sanguin assez souvent prescrit qui nécessite d’être à jeun. Le médecin précise généralement sur l’ordonnance la nécessité d’être à jeun avant le prélèvement. Les laboratoires d’analyses médicales peuvent par ailleurs donner des instructions spécifiques, qu'il est important de suivre pour ne pas fausser les résultats de la prise de sang.

Lorsqu’il est nécessaire d’être à jeun avant une prise de sang, le patient ne peut rien manger ni boire pendant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vernis à ongles : attention, certaines substances toxiques peuvent nuire à votre santé !
Les aliments à privilégier pour un bon fonctionnement de notre cerveau
Takotsubo, burn-out, crise de panique : quand le stress nous submerge
Comment se forment les crottes de nez ?
À quelle fréquence doit-on aller à la selle ?