Publicité

Pourquoi la disparition du diable de Tasmanie a de lourdes conséquences en Australie ?

Rendu connu à travers le monde par le personnage de dessin animé "Taz", le diable de Tasmanie pourrait bientôt disparaître de la surface du globe. Ce petit marsupial carnivore, qui ne vit que dans la région de Tasmanie au Sud de l'Australie, pourrait en effet être amené à disparaître.

En cause la tumeur faciale transmissible du Diable de Tasmanie. Cette maladie paralysant le visage des animaux constitue une véritable menace pour l'espèce. Depuis l'apparition de ce syndrome en 1996, la population de ces marsupiaux est passée de 53 000 à 16 900 en 2020, soit une baisse d'environ 70%. Mais le diable de Tasmanie ne serait pas la seule victime de sa disparition nous explique la revue Nature.

Une extinction des diables de Tasmanie pourrait ainsi bouleverser l'équilibre de la biodiversité dans ce pays-continent que constitue l'Australie. Le chat à queue tachetée, animal prédateur pourrait lui aussi être affecté. Plus petit et moins agressif que le diable, il possède un régime alimentaire semblable et est, lui aussi, actif la nuit.

Nature explique que des chercheurs ont analysé 3 431 variantes génétiques dans les génomes de 345 chats à queue tachetée sur 15 générations. Il en ressort, qu'avec la disparition progressive des diables de Tasmanie, la maladie des tumeurs faciales du diable se propage désormais à cette nouvelle espèce.

Surtout, l'extinction des diables de Tasmanie, pourrait avoir des conséquences génétiques. En effet, moins ces marsupiaux sont présents, plus les chats à queue (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La pêche de requin a augmenté, malgré qu'une espèce sur 3 soit menacée
Une corneille coincée dans le métro parisien refuse de le quitter
Combien de temps vit une araignée ?
Quelles races de chats sont les plus adaptées à la vie en appartement ?
Brésil : l'incroyable présence du pigeon européen sur les plages de Rio enfin expliquée !