Publicité

Pourquoi ce constructeur juge la conduite autonome "impossible à mettre en place" ?

Parallèlement à la voiture électrique, la recherche et le développement menant peu à peu vers la conduite autonome est aujourd'hui l'un des axes de travail de nombreux constructeurs. Pratiquement tous y travaillent, en collaboration notamment avec des entreprises spécialisées dans la tech, mais d'autres préfèrent aussi passer leur chemin.

Et parmi ceux qui sont réticents concernant le déploiement de la conduite automatisée, il y a le constructeur chinois BYD. C'est d'autant plus étonnant, car les constructeurs asiatiques sont justement réputés pour la technologie embarquée à bord de leur véhicule.

À l'occasion d'une conférence qui s'est tenue au Salon de Shanghai, Li Yunfei, le porte-parole de BYD, a précisé que pour la firme chinoise, "la conduite autonome était quelque chose de fondamentalement impossible". Selon le constructeur, il est en revanche beaucoup plus plausible de trouver une application à cette technologie sur des sites de production automobile modernes et même au-delà.

https://twitter.com/BYDCompany/status/1648482576666075136

La délicate question de la responsabilité

Selon BYD, la conduite autonome est très probablement une "fausse promesse". Une technologie complètement scindée de l'être humain est "très, très éloignée et fondamentalement impossible à développer".

Pour le constructeur chinois, la raison est simple et n'est pas forcément liée directement à la technologie. En effet, BYD évoque l'impossibilité d'attribuer les responsabilités en cas d'accident. Si la voiture roule seule et heurte un piéton qui traverse sur un passage piéton, à qui la faute ? Du...Lire la suite sur Autoplus