Pourquoi certaines personnes restent-elles en couple malgré des relations houleuses ? Des scientifiques ont une théorie…

Une nouvelle étude tente d’expliquer pourquoi certaines personnes restent ensemble malgré des relations houleuses ? [Photo: Getty]

Les gens restent ensemble malgré des relations houleuses pour de nombreuses raisons : l’argent, les enfants…

Mais un autre facteur important est à prendre en compte, d’après une nouvelle étude.

L’étude, publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology, conclut ainsi que penser à son partenaire et à l’impact d’une rupture sur celui-ci aurait une influence importante sur notre décision.

Dans le cadre de cette étude, des scientifiques se sont demandés si les personnes qui souhaitaient rompre ne prenaient que leur propre point de vue en compte ou s’ils pensaient également à l’envie de leur partenaire de maintenir la relation en vie.

D’après Samantha Joel, ancienne professeure adjointe en psychologie à l’université d’Utah et principale auteure de l’étude, certaines personnes ont du mal à rompre lorsqu’elles pensent que leur partenaire compte sur eux.

“Plus ils considéraient que leur partenaire était dépendent de leur relation, moins ils étaient susceptibles de provoquer la rupture”, confie-t-elle.

“Cela s’applique même aux personnes qui ne sont pas particulièrement impliquées dans leur couple ou qui sont personnellement mécontentes”.

Pourquoi certaines personnes ne quittent-elles pas leur partenaire malgré des relations houleuses ? [Photo: Getty]

D’autres études suggèrent que d’autres éléments souvent pris en compte avant de rompre incluent la durée de la relation, ainsi que les ressources et les émotions investies, mais cette nouvelle recherche suggère que les sentiments de l’autre auraient une influence considérable.

Une autre étude indique que certaines personnes resteraient en couple malgré des relations houleuses lorsque l’alternative semble pire (par ex : être seul ou ne pas trouver d’autres partenaires).

Mais cette étude suggère que nous ne pensons pas uniquement à nos propres envies et besoins lorsque nous envisageons de rompre. Nous pensons également à ceux de notre futur ex.

“En règle générale, nous ne souhaitons pas blesser nos partenaires et nous sommes attentifs à leurs besoins”, précise S. Joel.

Le problème, c’est que nous ne pouvons pas toujours prévoir la manière dont l’autre va réagir si la relation prend fin.

Vous pensez peut-être que votre partenaire sera dévasté, mais il pourrait bien finir heureux sur Tinder alors que vous l’imaginiez en train de noyer son chagrin dans un pot de Ben & Jerrys.

“On ignore à quel point nos perceptions sont fidèles à la réalité”, explique S. Joel.

“Une personne peut surestimer l’engagement de son partenaire et la douleur potentielle d’une rupture”.

Bien sûr, prendre en considération les sentiments d’un partenaire en cas de rupture fait de vous une personne gentille et attentive, mais cela ne devrait pas vous empêcher de quitter une relation qui vous rend malheureux.

Personne n’y gagne.

Samantha Joel remarque ainsi : “Qui veut un partenaire qui n’a pas vraiment envie de vivre avec vous ?”.

Marie Claire Dorking

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.