Publicité

Porsche Taycan (2024) : coup de jeune pour la première voiture électrique de Porsche

Après plus d'une demi-décennie seule sur le marché des berlines électrique haut de gamme, en 2019, la Tesla Model S a fait la connaissance de la Porsche Taycan. Une première approche dans l'univers de l'électrique plus que réussie pour Porsche, avec une berline à la fois sportive et plutôt polyvalente, même si son champ d'action a un peu refroidi certains clients au début.

Puis la berline de Porsche a évolué, avec quelques améliorations et de nouvelles versions, jusqu'à aujourd'hui où Porsche présente le premier vrai restylage de son Taycan. Au programme donc, une version de quasiment 1 000 ch, des autonomies qui grimpent en flèche et des technologies au goût du jour.

Une meilleure voyageuse cette nouvelle Porsche Taycan ?

Comme vous pouvez le constater sur les photos, esthétiquement parlant, les changements sont légers et sont globalement corrélés au style du nouveau Macan présenté il y a quelques jours. La Porsche Taycan adopte de nouveaux boucliers avant et arrière à l’aérodynamique peaufinée, avec un dessin spécifique et des entrées d’air plus proéminentes sur les versions Turbo et Turbo S adoptent. Les phares avant ont été redessinés, tandis que la partie arrière intègre une longue bande lumineuse avec un logo Porsche rétroéclairé.
À l'intérieur, les changements sont minimes, et l'habitabilité, qui est globalement le point faible du Taycan, n'évolue pas. Le coffre (407 litres sur la berline et 446 litres sur le break) comme le frunk (84 litres) conservent leur capacité. En fait, il faut aller fouiller du côté des écrans pour se rendre compte des quelques changements. Les écrans ne changent pas, mais le système d'infodivertissement évolue légèrement, tout comme les informations distillées. Un autre écran passager peut être ajouté...Lire la suite sur Autoplus