La popularité de Harry et Meghan s'effondre au Royaume-Uni après leur interview, selon un sondage

·2 min de lecture
LA POPULARITÉ DE HARRY ET MEGHAN S'EFFONDRE AU ROYAUME-UNI APRÈS LEUR INTERVIEW, SELON UN SONDAGE

LONDRES (Reuters) - La popularité du prince Harry et de son épouse Meghan Markle n'a jamais été aussi faible au Royaume-Uni depuis le récent entretien que le couple a accordé à l'animatrice Oprah Winfrey, d'après un sondage daté de vendredi.

L'ancienne actrice a accusé la famille royale britannique, au cours de l'interview explosive diffusée dimanche soir par la chaîne américaine CBS, de racisme, de mensonges et de l'avoir poussée au bord du suicide, exacerbant ainsi les tensions entre le couple et le palais de Buckingham.

Le petit-fils de la reine Elizabeth a quant à lui déploré la réaction de ses proches face à la décision du couple de ne plus jouer aucun rôle actif dans la famille royale.

Mariés en mai 2018, Harry et Meghan ont officiellement renoncé à leurs titres royaux en mars de l'année dernière pour s'installer en Californie.

L'interview a plongé la monarchie britannique dans une crise sans précédent et la réputation du couple en a largement pâti, selon un sondage YouGov.

Ce dernier révèle que 48% des 1.664 sondés ont une opinion négative de Harry, soit une baisse de 15 points d'une semaine sur l'autre, et que seulement trois personnes sur 10 ont un avis positif sur Meghan.

Le sondage montre aussi que les jeunes générations sont plus favorables au couple tandis que les plus de 65 ans nourrissent une désapprobation majoritaire.

Le seul autre membre de la famille à avoir vu sa popularité reculer depuis l'entretien est le prince Charles, père de Harry et héritier du trône, avec 42% d'opinions négatives.

La reine d'Angleterre, âgée de 94 ans, est au contraire appréciée à 80%, et le prince Wiliam et sa femme Kate recueillent une opinion favorable auprès des trois quarts des sondés.

(Michael Holden, version française Juliette Portala, édité par Blandine Hénault)