La popularité d'Emmanuel Macron et de Jean Castex en hausse en octobre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le président Emmanuel Macron (D) et le Premier ministre Jean Castex lors d'un conseil des ministres à l'Elysee  à Paris le 9 juin 2021 - Ludovic MARIN © 2019 AFP
Le président Emmanuel Macron (D) et le Premier ministre Jean Castex lors d'un conseil des ministres à l'Elysee à Paris le 9 juin 2021 - Ludovic MARIN © 2019 AFP

À six mois du scrutin, l'exécutif voit sa côte de popularité légèrement augmenter. Selon un baromètre Ifop publié dans le JDD ce dimanche, le taux de satisfaction des Français à l'égard d'Emmanuel Macron et de Jean Castex a gagné deux points en octobre.

Le président de la République, avec 40% d'opinions positives à son égard, reste majoritairement impopulaire dans le pays. Mais il a gagné deux points depuis septembre, et progresse notamment chez les plus jeunes. Après une augmentation de 5 points de sa côte de popularité chez les 18-24 ans le mois dernier, il en a gagné à nouveau deux ce mois-ci sur cette tranche d'âge, portant à 46% le taux de satisfaction chez les jeunes.

Le pouvoir d'achat, sujet de crispation

En revanche, période électorale oblige, les arguments de l'opposition à l'encontre des dernières mesures prises par l'exécutif ou qui font le bilan du quinquennat vont bon train, et portent leur fruit. Emmanuel Macron perd par exemple 8 points auprès des sympathisants LR, et 5 chez ceux qui ont voté François Fillon en 2017.

Plusieurs sujets de crispation provoquent également l'absence "d'adhésion massive" autour du président selon Frédéric Dabi, directeur général de l'Ifop interrogé par nos confrères. Le président est par exemple jugé "trop silencieux" au sujet du pouvoir d'achat. La côte de popularité de Jean Castex s'élève quant à elle à 38%, gagnant également deux points depuis le mois dernier. Ils sont 35% de Français interrogés à se dire "plutôt satisfaits" de leur Premier ministre, et 3% à se dire "très satisfaits".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles